CPME 31

Coût : ★ ☆ ☆ ☆ ☆
Temps à consacrer : ★ ☆ ☆ ☆ ☆
Convivialité : ★ ★ ★ ☆ ☆
Taille des entreprises : ★ ☆ ☆ ☆ ☆

CPME Toulouse

Président de la CPME 31 : Samuel CETTE

Organisation patronale, avec à l’origine un rôle de représentation des TPE et PME françaises, l’acronyme CPME signifie : « Confédération des Petites et Moyennes Entreprises ».

Créée en 1944 dans la région parisienne par l’industriel Léon Gingembre, la CPME est aujourd’hui active sur l’ensemble des régions et départements. Elle est en lien avec d’autres organisations telles que :

  • les CCI (Chambre d’Industrie et de Commerce)
  • les CDI (Commissions Départementales des Impôts)
  • le FONGECIF
  • le Pôle Emploi
  • la CPAM
  • la CAF
  • l’URSSAF
  • l’Agefos-PME

« Pitch My Bizz »

En étant adhérent à la CPME, les entrepreneurs profitent de la structure leur proposant des événements réseaux tels que le « Pitch my bizz » qui permet chaque mois de mettre en avant les activités et la valeur ajoutée des TPE et PME. L’exercice consiste à présenter son entreprise et de convaincre le public en 5 minutes. La soirée se prolonge avec un cocktail dinatoire permettant les échanges entre les participants.

Voici un aperçu de l’activité réseau au sein de la CPME 31 sur une année :

  • 50 Matinales
  • 12 Pitch My Bizz
  • 20 Soirées adhérents
  • 24 rencontres Speed Business

Structure très active, la CPME permet de s’ouvrir un réseau, de resté informé sur l’actualité business, de partager des expériences, d’échanger des conseils, être accompagné et de se former sur différents sujets.

Impliquée dans les domaines sociaux et économiques, la CPME a pour mission de soutenir l’ensemble des petites et moyennes entreprises auprès des pouvoirs publics avec lesquels elle dialogue régulièrement. Elle participe ainsi à différentes instances, discussions et négociations afin de représenter les intérêts de ses entreprises adhérentes.

La CPME rassemble aussi bien des indépendants, freelances, entrepreneurs individuels, que des dirigeants de moyennes, petites et même très petites entreprises, et ce dans tous les secteurs allant de l’industrie, du commerce, des services jusqu’à l’artisanat.